Actualités

La Fédération Hiero Strasbourg publie un "plaidoyer pour une SMAC éclatée ou SMAC de territoire à Strasbourg et l'Eurométropole"

A consulter en intégralité sur le site de Hiero Strasbourg

"Les articles ci-dessous reviennent sur les bienfaits de la création des premières SMAC il y a 20 ans qui ont permis une certaine structuration de la filière des musiques actuelles, mais évoquent également le fait que cette première structuration a atteint ses limites et ne semble plus convenir.
La récente attribution de l'Espace Django à une association qui n'est pas sur une niche esthétique particulière, la structuration engagée via les initiatives telles que #13 Music Management [Artenréel#1], les Sons de la Rue, la Maison Bleue, la Fédélab (fédération de labels) et la Fédération Hiéro Strasbourg, la réflexion autour de la COOP, l'abandon progressif de la ressource par le CRMA de Strasbourg au profit de la “plate-forme label“, viennent compléter le travail de diffusion de la Laiterie / Artefact et confirmer que la réflexion autour des musiques actuelles ne peut plus se permettre d'être concentrée par et autour d'un seul équipement.
C'est d'autant plus vrai que des communes de l'Eurométropole ont développé des politiques d'enseignement (écoles de musiques) , de créations (accueil de résidences ou filages) et de diffusion à travers leurs équipements municipaux.

Si la notion de SMAC éclatée a dans premier temps concerné le milieu rural, des agglomérations comme Le Mans ou Lyon s'y attellent (il existe une SMAC d'agglomération à Bordeaux composée de quatre structures, elles-mêmes SMAC).
Les conditions sont peut être réunies pour que la Ville de Strasbourg, l'Eurométropole et pourquoi pas plus largement les villes de Sélestat et Haguenau via leurs Centres de Ressources des Musiques Actuelles, réfléchissent à la création d'une SMAC éclatée qui de par sa diversité de compétences pourrait bénéficier à l'ensemble des acteurs des musiques actuelles sur le territoire, en prenant ainsi en compte l'ensemble des pratiques et des esthétiques (voir la déclaration d'engagement en bas de page).
Cette SMAC éclatée pourrait également affirmer une position plus forte au sein de la nouvelle grande région.

NB  : Jazzdor n'est pas mentionné du simple fait que la structure bénéficie déjà du label “SMAC Jazz”.
Les initiatives privées en dehors du champ associatif ne sont pas citées ici, mais ont leur place dans le cadre d'une réflexion élargie."


En complément

0 commentaire

Ajouter votre commentaire

Pseudo * :

Email :

Site web :

Anti-spam : laissez ce champ vide :

Votre commentaire * :

* = Champ obligatoire