Actualités

Triple dose de rock au Millénium pour les Bains Rock "Live" #7

Avec les beaux jours reviennent les Bains Rock « Live ». Au programme de cette édition estivale, trois groupes de rock : The Dices, Van Kiley & the Sunshines et Lost Bastards...

Viens faire le rock à Swaguenau

Samedi 4 juin, 20h, Salle du Millénium (6 place Robert Schuman, Haguenau)

Evénement Facebook

The Dices

Au Millénium ce samedi soir, The Dices aura pour mission de chauffer le public haguenovien. Si le groupe a traversé bien des épreuves et des changements de line-up depuis sa création en 2012, il n'a jamais perdu l'énergie qui l'anime et sa foi envers le rock. Cette détermination s'est avérée payante puisqu'on a pu les voir se produire à plusieurs reprises en Alsace du Nord (Fête de la Musique, Larzals, Les Rockeurs ont du cœur en 2015). Travaillant à leurs propres compositions, les Dices ont au fil du temps délaissé le « crunch » du blues pour un hard-rock nettement plus rageur et saturé, leur manière à eux de conjurer le mauvais sort et d'oublier les mésaventures du passé.

Facebook

Van Kiley & the Sunshines

Premier concert pour Van Kiley & the Sunshines ! Si Van Kiley & the Sunshines n'existe que depuis quelques mois à peine, les musiciens qui composent le groupe, eux, ne sont pas nés de la dernière pluie. En effet tous ont fourbi leurs armes dans différentes formations des Vosges du Nord ces dernières années (Mister Bigglesworth, After Midnight ou encore SF & the Ladyboys pour ne citer qu'eux). A présent réunis sous cette nouvelle bannière, Van Kiley & the Sunshines porte bien haut les couleurs d'un rock à la sauce sixties, celui des premiers Rolling Stones, des guitares en open-tuning ou des orgues Hammond. Avec du chant en anglais, était-il nécessaire de le préciser. Après avoir passé l'hiver cloîtré aux Bains Rock à composer, Van Kiley et ses compères sont fins prêts à faire rayonner leur musique pour la première fois sur scène.

Facebook

 

 

 

 

 

Lost Bastards

Enfin ce sera au tour des Lost Bastards de dégainer leurs meilleurs riffs. On avait déjà pu apprécier ces desperados au QG de l'Humour des notes à l'occasion d'un set acoustique début mai. Mais ce soir point de guitares sèches, pour leur retour à Haguenau place aux gros amplis et au « rock qui poutre », comme ils disent. Si les quatre strasbourgeois viennent d'horizons musicaux différents, ils n'ont pas perdu le nord en ce qui concerne leurs influences : à la croisée de Black Sabbath, Queens of the Stone Age, Stone Sour ou encore Opeth, Lost Bastards délivre un son puissant et brut de décoffrage, qui saura faire vibrer vos cœurs de rockeurs...


En complément

0 commentaire

Ajouter votre commentaire

Pseudo * :

Email :

Site web :

Anti-spam : laissez ce champ vide :

Votre commentaire * :

* = Champ obligatoire